Le circuit de soins

Personne n’est à l’abri des problèmes de santé mentale. Malheureusement, avec les préjugés, le manque d’information et la méconnaissance des services qui entourent les problèmes de santé mentale, plusieurs n’iront pas chercher l’aide dont ils ont besoin.

La porte d’entrée vers les services en santé mentale la plus simple est d’en parler à son médecin de famille ou à tout autre médecin. Généralement, celui-ci vous réfèrera au Guichet d’accès aux services en santé mentale du CLSC.

Présentez cette référence au CLSC de votre quartier afin que votre dossier soit traité via ce Guichet d’accès. Lorsque votre dossier sera traité, un professionnel de la santé du CLSC vous contactera pour une évaluation et pour vous orienter vers les bons services. Suite à l’évaluation, vous serez orienté vers des services et pourrez être référé à des programmes d’interventions spécialisés selon la problématique.

Les étapes pour accéder aux services publics en santé mentale sont :

  1. Obtenir une référence d’un médecin pour le Guichet d’accès aux services en santé mentale
  2. Présenter la référence au CLSC près de chez vous
  3. Attendre d’être contacté par le CLSC : utiliser d’autres services au besoin comme les centres de crises, les lignes d’écoute, les organismes communautaires, les services privés, l’urgence psychiatrique
  4. Effectuer l’évaluation pour avoir accès aux services adaptés

Parfois, les délais peuvent être longs. Si la situation est grave et urgente, consultez la page En cas d’urgence. Cependant, si la situation n’est pas urgente, mais que vous avez besoin de services, plusieurs options s’offrent à vous.

  • Il est possible d’obtenir de l’aide via des lignes téléphoniques gratuites et confidentielles disponibles en tout temps à travers le Québec. Vous trouverez une liste des lignes d’écoute et d’intervention sur le site de l’Association des Centres d’écoute téléphonique du Québec
  • Plusieurs organismes communautaires offrent des services en santé mentale. Une liste des organismes communautaires oeuvrant en santé mentale est disponible sur le site du RACOR (Réseau alternatif et communautaire des organismes en santé mentale de Montréal)
  • Plusieurs universités offrent des services de consultation psychologique ou neuropsychologique à faible coût dans leur clinique universitaire, comme à l’UQÀM ou à l’Université Concordia
  • Certaines cliniques de consultation et de psychothérapie offrent des services adaptées au revenus ou à coût modique, consultez le site de l’Association canadienne pour la santé mentale – Filiale de Montréal pour une liste complète.
  • Il est aussi possible de recevoir des services en psychologie au privé. Cela est plus dispendieux, mais on peut obtenir des services sans attente. Pour trouver un psychologue qui correspond à vos besoins, consultez le site de l’Ordre des psychologues du Québec.

Prendre soin de soi est important. En tant que proche n’hésitez pas à aller chercher des services si vous en ressentez le besoin. L’AQPAMM est là pour vous aider et pour vous orienter vers les bonnes ressources!

Comments are closed.