Les troubles liés aux substances ou à la dépendance

Que sont ces troubles?

Tout le monde aime répéter les expériences agréables et éviter celles qui sont désagréables. Notre corps produit des molécules qui nous donnent des sensations de plaisir et de bien-être lorsque nous faisons certaines activités qui sont bonnes pour notre survie, par exemple manger, avoir des relations sexuelles ou encore être en amour. C’est le circuit de la récompense au niveau du cerveau qui réagit à ces molécules de plaisir et qui fait le lien entre certains comportements et le plaisir qu’ils provoquent. Mais le circuit de la récompense est aussi sollicité dans le cas de dépendance, la dépendance étant elle aussi liée à la recherche de plaisir.

Plusieurs comportements peuvent provoquer une dépendance. On associe habituellement les dépendances à la consommation de drogues ou d’alcool, mais certains autres comportements peuvent aussi en créer. En effet, le sport, les jeux d’argent, être avec une personne en particulier, les jeux vidéo, la pornographie ou d’autres activités peuvent mener à la sécrétion de ces molécules du plaisir face auxquelles on peut développer une dépendance.

Ces comportements peuvent être sains en modération, mais lorsqu’ils causent une détresse significative ou des difficultés importantes au niveau du fonctionnement social, au travail ou dans une autre sphère de la vie, on parle plutôt d’un trouble.

La dépendance se manifeste habituellement par le besoin irrépressible et incontrôlable de consommer ou d’adopter un comportement. La dépendance a donc des composantes physiologiques, psychologiques et sociales. La dépendance psychologique se manifeste par le besoin de consommer ou d’adopter le comportement pour se sentir mieux dans sa peau, pour se détendre ou se donner du courage par exemple. La dépendance physique se manifeste par des symptômes de sevrage (c.-à-d. des maux de têtes, tremblements, nausées, irritabilité, etc.) lorsque la personne ne consomme pas ou n’adopte pas le comportement. Les individus qui ont tendance à être impulsif ou à avoir de difficulté à se contrôler son plus à risque de développer un trouble lié aux substances ou à la dépendance.

Si votre consommation ou comportement, ou celle d’un proche vous préoccupe, voici quelques signes qui pourraient vous permettre de reconnaître s’il s’agit d’une dépendance ou non :

  • Continuer la consommation ou le comportement malgré les problèmes physiques, psychologiques ou sociaux qu’il aggrave ou cause.
  • Avoir de la difficulté à se fixer une limite et la respecter par rapport au comportement ou la consommation.
  • Passer beaucoup de temps à essayer de se procurer la substance, à préparer le comportement, ou à se remettre de ses effets.
  • Le comportement ou la consommation provoque des difficultés dans les relations amoureuses, familiales, amicales ou professionnelles.
  • Le comportement ou la consommation nuit ou mène à l’abandon des activités professionnelles ou de loisirs.
  • Devoir augmenter la quantité consommée ou l’intensité du comportement pour arriver à la même sensation recherchée.

Actuellement, le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) reconnaît dix catégories de substances pour lesquelles on peut diagnostiquer un trouble lié aux substances : l’alcool, la caféine, le cannabis, la phéncyclidine/hallucinogènes, les opioïdes, les inhalants, les sédatifs/hypnotiques/anxiolytiques, les stimulants, le tabac ou autres substances. Le DSM-5 reconnaît également le trouble de dépendance aux jeux de hasard. D’autres dépendances sont présentement à l’étude comme la dépendance aux jeux vidéo, mais à l’heure actuelle, elles ne sont pas incluses dans le DSM-5.


Quels sont les impacts sur l’entourage?

Les dépendances peuvent avoir de lourdes conséquences pour la personne qui en souffre, mais aussi pour son entourage. Les individus avec un trouble lié aux substances ou à la dépendance vont souvent se replier sur eux-mêmes et être en retrait de leur famille et de leurs amis. La dépendance prend beaucoup de place dans leur vie et cela peut être très difficile pour les proches. Les addictions peuvent aussi mener la personne à délaisser ses loisirs ou entraîner des difficultés professionnelles, financières et de santé importantes. Il est souvent très éprouvant de voir que la personne aimée est prête à subir de lourdes conséquences au profit de sa dépendance. L’entourage peut aussi se questionner sur sa contribution au développement ou au maintien de la dépendance et ainsi ressentir beaucoup de culpabilité.

Chez la personne qui en souffre, la dépendance peut provoquer des comportements d’agressivité, désagréables ou qui ne lui ressemblent pas. Sous l’influence, elle peut dire des choses qu’elle ne pense pas et blesser, voire ruiner les relations avec les membres de son entourage. Les proches peuvent ainsi avoir envie de couper les ponts avec la personne si elle ne se prend pas en main. Cela entraîne beaucoup d’émotions contradictoires, un désir d’aider la personne et d’être un soutien positif, mais en même temps être épuisé et se sentir impuissant dans ses tentatives d’aide.

Aider une personne qui souffre de dépendance peut être extrêmement épuisant et avec le temps les proches peuvent même finir par s’oublier. Que vous ou votre proche souffriez de dépendance, sachez que c’est un trouble qui se traite et dont il n’y a pas à avoir honte. De nombreuses ressources s’offrent à vous.


Et chez les personnes âgées ?

Il existe un lien entre l’isolement social et les dépendances. Ainsi, chez les personnes âgées, certains facteurs augmentent le risque de développer une dépendance : le sentiment d’être isolé, la dépression, l’anxiété par exemple. Certaines dépendances telles que la dépendance à des médicaments prescrits est fréquente et à surveiller chez les aînés. Ces dépendances à des médicaments prescrits pour traiter la douleur ou encore des benzodiazépines pour l’anxiété peuvent passer inaperçues, mais les effets sociaux, physiques et psychologiques nocifs feront tout de même effet.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser...

Comments are closed.