État de stress post-traumatique (ESPT)

Description

Tout le monde a déjà vécu une situation dangereuse pour sa sécurité ou celle d’un proche, comme éviter de justesse un accident de la route. Dans une telle situation, une personne peut ressentir un niveau élevé d’anxiété, caractérisé par un sentiment de peur intense. Cette peur s’accompagne d’une forte réaction physique due à la sécrétion d’adrénaline, l’hormone qui permet au corps de réagir rapidement au danger. La peur et la réaction physique qui l’accompagne font partie d’un mécanisme de défense naturel qui a pour but d’assurer la survie. Ces réactions sont donc normales et disparaissent généralement quelques heures après l’événement.

Cependant, chez les personnes atteintes d’un trouble stress post-traumatique, ces réactions ne disparaissent pas complètement. La personne continue à les revivre avec la même intensité que la première fois, sous la forme de rêves ou de flash-back. Les flash-back sont des images mentales qui font revivre la situation traumatisante à la personne. La personne peut aussi revivre ces réactions lorsqu’elle est exposée à une situation semblable à celle qui a causé le traumatisme.

La personne affectée peut alors tenter d’éviter les situations ou les conditions qui lui rappellent le traumatisme. Le besoin d’éviter toute situation menaçante peut entraîner des conséquences importantes sur ses activités personnelles, familiales et sociales.

Symptômes

Les symptômes d’un trouble stress post-traumatique débutent habituellement dans les 3 premiers mois qui suivent un traumatisme. Cependant, il peut parfois se passer plusieurs mois ou même plusieurs années avant que les symptômes apparaissent. 

Les signes caractéristiques d’un trouble stress post-traumatique sont :

  • un sentiment de peur intense, d’horreur et d’impuissance accompagné d’un ou de plusieurs des symptômes suivants :
    • palpitations cardiaques (cœur qui bat anormalement vite),
    • respiration rapide,
    • tremblements,
    • frissons,
    • transpiration excessive.
  • des flash-back;
  • des pensées qui s’imposent à l’esprit et deviennent incontrôlables. À cause de ces pensées, la personne atteinte ressent de la détresse, qui se manifeste par de l’anxiété et de la dépression;
  • de la difficulté à ressentir certaines émotions, par exemple la tendresse et le désir sexuel;
  • de la difficulté à se concentrer;
  • de la difficulté à trouver le sommeil;
  • un besoin d’être continuellement en état d’alerte, prêt à réagir.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser...

Comments are closed.